Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 21 avril 2016.

Publié le 3 Mai 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • L'activité liée aux syndromes grippaux continue à décroître en Alsace en semaine 15, avec respectivement 20 et 180 diagnostics posés par les services d'urgence du réseau OSCOUR ® et par l'association SOS Médecins. L'activité liée à cette pathologie a diminué de presque 50% par rapport à la semaine précédente, elle est de 0,5% pour les services d'urgence du réseau OSCOUR ®, et de 4% pour l'association SOS Médecins. Le taux d'incidence régional estimé des consultations pour syndromes grippaux en Alsace est retombé en dessous du seuil épidémique régional.
  • D'après les données de virologie du laboratoire des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, le virus de la grippe est le principal virus respiratoire retrouvé au cours du dernier mois, suivi par les entérovirus. Le sous-type B du virus grippal est prédominant.
  • En semaine 15, l'activité liée aux gastro-entérites est en légère baisse par rapport à la semaine 14. Pour les associations SOS Médecins, 134 diagnostics de gastro-entérites ont été posés, ce qui représente moins de 7% de leur activité. Pour les services d'urgence du réseau OSCOUR ®, 78 diagnostics ont été posés, représentant moins de 2% de leur activité.
  • Le rotavirus reste le virus entérique le plus fréquemment identifié par le laboratoire de virologie des HUS en semaine 13, bien que le nombre total de virus entériques identifiés soit en diminution (n=3).
  • Au cours de la semaine 15, aucun épisode d'intoxication par le monoxyde de carbone (suspectée ou avérée) n'a été déclaré en Alsace.

Année de publication : 03/05/2016