Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 14 avril 2016.

Publié le 3 Mai 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • En raison d'un problème technique, les données du réseau OSCOUR® n'ont été que partiellement mises à jour pour la semaine 12. Les données des semaines 13 et 14 sont quant à elles complètes.
  • L'activité liée aux syndromes grippaux est en nette diminution par rapport à la semaine précédente pour les services d'urgence du réseau OSCOUR® et les associations SOS Médecins, elle est de respectivement 0,8% et de 7,9%. Le nombre de diagnostics de grippe s'élève à 36 pour les services d'urgence du réseau OSCOUR®, et à 180 pour les associations SOS Médecins. En métropole, une diminution de l'activité grippale est observée pour l'ensemble des régions.
  • Sept cas graves de grippe ont été hospitalisés dans un service de réanimation de la région en Alsace en semaine 14.
  • Depuis le point du 31 mars, aucun nouveau foyer de cas groupés d'IRA en collectivité de personnes âgées n'a été signalé en Alsace. Dix foyers ont été signalés depuis le 1er septembre 2015.
  • D'après le laboratoire de virologie HUS, le principal virus respiratoire retrouvé en semaine 14 est le virus de la grippe (A et B confondus) avec 54 prélèvements positifs.
  • En semaine 14, l'activité liée aux gastro-entérites diminue aussi bien pour les services d'urgence du réseau OSCOUR® que pour les associations SOS Médecins. Avec respectivement 92 et 143 diagnostics posés, cette pathologie représente 2,2 % et 7,4% de l'activité des services d'urgence du réseau OSCOUR® et des associations SOS Médecins.
  • Le rotavirus (n=4) est toujours le virus entérique le plus fréquemment identifié par le laboratoire de virologie des HUS, suivi de près par les adénovirus (n=3) et les norovirus (n=3).
  • Depuis le point du 31 mars, 3 nouveaux foyers de cas groupés de gastro-entérites aiguës en collectivité de personnes âgées ont été signalés en Alsace, portant ainsi à 24 le nombre de signalements réalisés depuis le 1er septembre 2015.
  • Au cours de la semaine 14, aucun épisode d'intoxication par le monoxyde de carbone (suspectée ou avérée) n'a été déclaré en Alsace.

Année de publication : 03/05/2016