Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 5 mars 2015.

Publié le 6 Mars 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • En Lorraine, d'après les données disponibles, après une hausse de la mortalité toutes causes tous âges en semaine 06, on note un maintien du nombre hebdomadaire de décès à un niveau élevé stable en semaines 07 et 08.
  • L'activité globale des services d'urgence est en baisse en Lorraine pour ces deux dernières semaines, sauf dans le département de la Meurthe-et-Moselle où elle est restée stable.
  • Le nombre de diagnostics pour grippe a baissé dans les services d'urgence de Lorraine ces 2 dernières semaines. En médecine ambulatoire, pour l'association SOS Médecins de Meurthe-et-Moselle, cette baisse a été constatée dès la semaine 07. Ainsi, comme au niveau national, le baisse de l'épidémie est amorcée. L'activité grippale constatée en Lorraine est comparable en intensité à celle observée lors de la saison hivernale 2012-2013.
  • Les données du service de virologie du CHU de Nancy indiquent qu'essentiellement des virus de type A ont été identifiés. Au niveau national et en Europe, la majorité des virus sous-typés sont des virus A(H3N2). Ces virus grippaux sont connus pour provoquer des complications chez les personnes à risque
  • On observe une stabilisation du nombre de cas de grippe sévère hospitalisés en réanimation avec, depuis novembre 2014, un total de 41 cas dont 7 sont décédés.
  • On observe une diminution de l'activité pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans selon les indicateurs suivis.
  • Le nombre de gastro-entérites et de diarrhées fluctue dans les variations habituellement observées à cette époque de l'année.

Année de publication : 06/03/2015