Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 3 septembre 2015.

Publié le 4 Septembre 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • Depuis deux semaines, le nombre de diagnostics d'allergies enregistrés par les services d'urgence est stable avec 139 diagnostics hebdomadaires, soit 1,3 % du total des diagnostics. En semaine 35, l'activité liée à ces pathologies reste faible pour l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle avec 9 diagnostics hebdomadaires posés. Cette pathologie représente moins de 1,5 % de l'activité de cette association.
  • Depuis plusieurs semaines, le nombre hebdomadaire de diagnostics d'asthme enregistrés reste faible pour les deux sources de données, mais dans les fluctuations habituelles. En semaine 35, cette pathologie représente moins de 0,5 % de l'activité des services d'urgence de Lorraine et moins de 1 % de celle de l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle.
  • D'après le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque allergique pour les pollens de graminées est très faible pour les quatre départements de Lorraine.
  • En semaine 35, le nombre de diagnostics de pathologies liées à la chaleur enregistrés par les services d'urgence de Lorraine et l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle reste faible , 31 diagnostics hebdomadaires ont été posés par les services d'urgence de Lorraine et 1 par l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle. Cette activité représente moins de 0,5 % de l'activité de ces deux structures.
  • D'après les données disponibles, aucune augmentation inhabituelle de la mortalité en Lorraine n'est observée au cours des 4 dernières semaines. Les délais de transmission des données relatives aux décès étant supérieurs à 7 jours, les données de la semaine 35 sont en cours de consolidation.

Année de publication : 04/09/2015