Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 23 juillet 2015.

Publié le 27 Juillet 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • Depuis la semaine 27, le nombre de diagnostics d'allergies enregistrés par les services d'urgence reste élevé avec 176 diagnostics hebdomadaires posés en semaine 29, soit 1,5% du total des diagnostics. L'activité pour allergie de l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle est aussi élevée avec 24 diagnostics hebdomadaires posés en semaine 29 (vs 17 en semaine 28). Cette pathologie représente plus de 2% de l'activité de cette association.
  • En semaine 29, le nombre hebdomadaire de diagnostics d'asthme enregistrés reste faible : 33 diagnostics posés par les services d'urgence et 7 par l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle. Cette pathologie représente environ 0,5% de l'activité de chacune de ces structures.
  • D'après le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque allergique est faible à moyen pour les pollens de graminées dans les quatre départements de la Lorraine.
  • Après une forte augmentation en semaine 27, le nombre de diagnostics de pathologies liées à la chaleur enregistrés par les services d'urgence de Lorraine et l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle est en diminution avec respectivement 62 et 19 diagnostics posés en semaine 29. Cette activité représente moins de 1% de l'activité des services d'urgence de Lorraine et moins de 2% de l'activité de l'association, ce qui reste supérieur à ce qui a été observé à la même période les années précédentes.
  • Une hausse significative du nombre de décès a été observée sur la semaine 27 (du 29 juin au 5 juillet). Malgré une légère diminution de la mortalité au cours de la semaine 28 (du 6 au 12 juillet), les effectifs observés restent supérieurs à ceux attendus. Les données de mortalité sur la semaine 28 restent à consolider du fait des délais de transmission.

Année de publication : 27/07/2015