Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 28 mai 2015.

Publié le 2 Juin 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • L'association SOS Médecins de Strasbourg enregistre une augmentation du nombre hebdomadaire de diagnostics d'allergie depuis la semaine 17. Ainsi en semaine 21 (du 18 au 24 mai), environ 50 diagnostics ont été posés représentant près de 4% du total des diagnostics codés. Une telle tendance n'est pas observée pour l'association SOS Médecins de Mulhouse pour laquelle le nombre hebdomadaire diminue depuis la semaine 17 pour atteindre environ 10 diagnostics posés en semaine 21 (environ 2,5% de l'activité). Toutefois, ces fluctuations sont comparables à ce qui était observé les années précédentes à la même période.
  • L'activité pour asthme des associations SOS Médecins de la région est comparable à ce qui est observé habituellement à cette période de l'année. Ces diagnostics représentent moins de 1% des diagnostics codés de l'association de Strasbourg et un peu plus de 2% des diagnostics codés de l'association de Mulhouse.
  • D'après le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque allergique est élevé dans les deux départements d'Alsace, pour les pollens de graminées.
  • Le nombre de diagnostics en lien avec la chaleur est faible pour les 2 associations de la région.
  • L'activité des associations liée aux gastro-entérites est en diminution constante depuis la mi-avril (semaine 15). En semaine 21, la centaine de diagnostics posés par l'association de Strasbourg représentait 7% du total des diagnostics, et les 50 diagnostics de l'association de Mulhouse, 8% du total des diagnostics.

Année de publication : 02/06/2015