Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 10 septembre 2015.

Publié le 11 Septembre 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • En semaine 36, l'activité pour allergie de l'association SOS Médecins Strasbourg a augmenté par rapport aux semaines précédentes (43 diagnostics vs 29 en semaine 35), ce qui représente 3,3% du total des diagnostics. L'activité de l'association SOS Médecin de Mulhouse est restée dans les fluctuations habituellement enregistrées (12 diagnostics posés soit 2% du total des diagnostics).
  • L'activité pour asthme des deux associations SOS Médecin Strasbourg et Mulhouse est restée dans les valeurs habituellement observées avec 9 diagnostics posés par chacune des associations. En semaine 36, cela représente 0,7% du total des diagnostics pour l'association de Strasbourg et 1,5% du total des diagnostics pour celle de Mulhouse.
  • D'après le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), le risque allergique lié aux pollens de graminées et d'urticacées est très faible dans le département du Bas-Rhin.Dans le département du Haut-Rhin, le risque allergique est très faible pour les pollens de graminées et d'ambroisie, et faible pour les pollens d'urticacées.
  • En semaine 36, le nombre de diagnostics hebdomadaires des pathologies en lien avec la chaleur est très faible pour les deux associations SOS Médecins. Ainsi, 4 diagnostics ont été enregistrés pour l'association SOS Médecins Strasbourg (soit 0,3% du total des diagnostics) et 3 pour l'association de Mulhouse (soit 0,5% du total des diagnostics).
  • D'après les données disponibles, aucune augmentation inhabituelle de la mortalité en Alsace n'a été observée au cours des 6 dernières semaines. Les délais de transmission des données relatives aux décès étant supérieurs à 7 jours, les données de la semaine 36 sont en cours de consolidation.

Année de publication : 11/09/2015