Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 10 décembre 2015.

Publié le 14 December 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • L'activité liée à la grippe et aux syndromes grippaux reste faible en semaine 49 aussi bien dans les services d'urgence de la région que pour les associations SOS Médecins et pour le réseau Sentinelles.
  • Aucun cas grave de grippe n'a été déclaré en semaine 49 par les services de réanimation d'Alsace.
  • Depuis début septembre, 3 foyers de cas groupés d'infections respiratoires aïgues en collectivité de personnes âgées ont été signalés en Alsace (voir détail page 4).
  • En semaine 49, l'épidémie de bronchiolite s'est installée en Alsace. Le nombre de diagnostics de bronchiolite chez les enfants de moins de deux ans continue d'augmenter dans les services d'urgence et pour les associations SOS Médecins avec respectivement 56 et 32 diagnostics posés. Cette pathologie représente ainsi 11,6 % de l'activité hospitalière des urgences dans cette classe d'âge et 10,2 % de l'activité des associations SOS Médecins.Cette situation épidémique est aussi observée sur l'ensemble du territoire métropolitain.
  • D'après le laboratoire de virologie des HUS, le nombre de virus respiratoires détectés est en augmentation en semaine 49. Les principaux virus retrouvés sont: le rhinovirus ou entérovirus, le virus respiratoire syncitial (VRS) et le virus para-influenza.
  • En semaine 49, le nombre de diagnostics hebdomadaires de gastro-entérites et diarrhées semble se stabiliser. Respectivement 91 et 305 diagnostics ont été posés dans les services d'urgence du réseau OSCOUR® (8/15 services ont transmis des données) et par les médecins des associations SOS médecins. Cette activité est équivalente à celle observée durant les années précédentes.
  • Depuis début septembre, 3 foyers de cas groupés de gastro-entérite aïgues en collectivité de personnes âgées ont été signalés en Alsace (voir détail page 8).
  • D'après le laboratoire de virologie des HUS, les types de virus entériques circulants depuis 4 semaines sont essentiellement du rotavirus et du norovirus.
  • Au cours de la semaine 49, aucun épisode d'intoxication par le monoxyde carbone (suspectée ou avérée) n'a été signalé en Alsace.

Année de publication : 14/12/2015