Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 5 juin 2014.

Publié le 10 Juin 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Faits marquants

  • D'après les données du laboratoire du CHU de Nancy, le nombre de prélèvements positifs pour les virus respiratoires est nul depuis deux semaines. Ce qui confirme la diminution de la circulation des virus respiratoires constatée durant les semaines précédentes.
  • L'activité liée aux gastro-entérites est revenue au niveau observé hors période hivernale pour l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle. Par contre, elle reste à un niveau moyen pour les services d'urgence de la région. D'après les données du laboratoire du CHU de Nancy, rotavirus et norovirus continuent à être identifiés mais en nombre plus faible au cours des deux dernières semaines.
  • Concernant les allergies, une augmentation est observée en semaine 22 aussi bien sur les données des services d'urgence que celles de SOS Médecins 54.
  • D'après les données du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), le risque allergique dû au pollen de graminées reste élevé en région Lorraine, comme dans plusieurs autres régions françaises.
  • L'activité liée à l'asthme est aussi en augmentation en semaine 22 pour l'association SOS Médecins. Cette tendance est moins marquée au niveau des services d'urgence de Lorraine.
  • Depuis le début du printemps, l'activité liée aux pathologies pouvant être dues à la chaleur reste faible en Lorraine.