Surveillance sanitaire en région Centre. Bilan des intoxications au CO en 2013.

Publié le 13 Octobre 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. L'objectif du système de surveillance, coordonné par l'Institut de veille sanitaire, est de collecter les données relatives aux circonstances de survenue des intoxications au CO et leur gravité pour adapter la réglementation et la prévention aux situations les plus courantes ou les plus graves pouvant faire l'objet d'une stratégie de lutte contre les intoxications au CO. Il permet aussi à moyen terme d'apprécier l'impact de la politique de santé publique en la matière. Ce dispositif de surveillance collecte les informations issues de l'enquête médicale réalisée par le Centre antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) d'Angers en région Centre et celles de l'enquête environnementale réalisée soit par les délégations territoriales de l'ARS soit par les SCHS de certaines communes.En région Centre, les intoxications au CO suivent les tendances nationales, se situant entre 50 et 60 affaires par an, majoritairement au domicile. Environ 150 personnes sont intoxiquées annuellement, dont une sur quatre gravement. Les variations saisonnières et annuelles sont liées aux conditions météorologiques.