Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 2 juillet 2014.

Publié le 4 Juillet 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

  • Quelques signalements de méningites à entérovirus au CHU de Nantes ;
  • Toujours des consultations SOS Médecins pour coups de chaleur et pour piqûres d'insecte mais sans augmentation importante ;
  • C'est toujours l'époque des efflorescences planctoniques qui rendent les moules impropres à la consommation dans certaines zones du littoral (voir p 11). Les dinoflagellés, habituellement en cause, sont à l'origine d'un syndrome diarrhéique dans les heures suivant la consommation.