Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 9 janvier 2013.

Publié le 14 Janvier 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Cumul des épidémies de bronchiolite, de gastro-entérite et de grippe avec un retentissement sur les passages dans les services d'urgences pour les nourrissons et les personnes âgées, bien au-dessus des seuils d'alerte, malgré une légère amélioration au cours de la semaine dernière. Aucun impact sur la mortalité. Epidémie de grippe modérée avec une prédominance de virus A vus par les deux associations SOS Médecins depuis 4 semaines et par le réseau unifié Grog/Sentinelle depuis 2 semaines; 10 cas de grippe sévère ont été hospitalisés en réanimation dans la région depuis début décembre. Accroissement de l'épidémie de gastro-entérite au cours de la semaine dernière et une augmentation très importante des épidémies de GEA dans les Ehpad de la région depuis deux semaines. Un nouveau variant de norovirus a été identifié au niveau européen et pourrait être responsable de cette épidémie plus importante que l'an dernier.Régression de l'épidémie de bronchiolite avec un nombre encore important de cas de bronchiolite vus aux urgences et de cas hospitalisés au CHU de Nantes (7ème semaine d'épidémie avec près de 500 passages aux urgences et 250 hospitalisations depuis la semaine 47). Une nette amélioration est attendue pour cette semaine.