Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 30 juillet 2013.

Publié le 2 Août 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Au cours de la dernière semaine dans la région :

  • Forte diminution du nombre de diagnostics de coup de chaleur posés par les médecins des associations SOS Médecins de Nantes et Saint-Nazaire (19 cas en semaine 30 contre 57 en semaine 29). La proportion d'hyperthermie ou de coup de chaleur parmi les diagnostics posés par les urgentistes participant au réseau Oscour® de l'InVS (remontée de RPU) est restée faible.
  • Persistance de la circulation des méningites à entérovirus au CHU de Nantes.
  • Persistance des diagnostics de piqûres d'insecte posés par les médecins de SOS Médecins Nantes et Saint-Nazaire.