Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 13 février 2013.

Publié le 14 Février 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Diminution du nombre de passages de personnes âgées dans les services d'urgences et nombre élevé de décès chez les personnes très âgées.

Epidémie de grippe toujours en phase de croissance. Au cours de la semaine dernière, le nombre de cas de grippes cliniques vus en ambulatoire par SOS Médecins et par le Réseau Unifié Grog/Sentinelles a fortement augmenté alors que le nombre de passages aux urgences chez les enfants de moins de 15 ans (urgences pédiatriques du CHU de Nantes) est en régression. Les 3 virus grippaux (H1N1, H3N2 et B) sont impliqués avec pour chacun d'entre eux un prédilection pour une population cible différente : virus B prédominant chez les enfants, A(H1N1)p chez les adultes et A(H3N2) chez les personnes âgées.Depuis fin novembre 2012, 34 cas de grippe sévère, dont les deux tiers âgés entre 40 et 64 ans, ont été hospitalisés en service de réanimation dans la région. Un tiers d'entre eux n'avaient aucun facteur de risque. Au niveau national, la majorité des cas sévères est liée à un virus de type A(H1N1)p. L'épidémie chez les personnes âgées est beaucoup plus modérée que l'an dernier. Cependant, 89 foyers épidémiques d'infections respiratoires aiguës dans les Ehpad ont été signalés depuis mi-décembre.