Point au 23 juillet 2013.

Publié le 24 Juillet 2013
Mis à jour le 4 juillet 2019

Au cours de la dernière semaine dans la région :

  • Augmentation croissante du nombre de diagnostics de coup de chaleur posés par les médecins de SOS Médecins Nantes avec 48 cas en semaine 29. Du 6 au 21 juillet, 64 % des 107 patients avaient moins de 15 ans (dont 57% entre 5 et 9 ans) et 10% avaient 65 ans ou plus. Selon SOS Médecins Nantes, les visites pour coup de chaleur concernent principalement des jeunes enfants, des sportifs ou des travailleurs exposés au soleil. Cette augmentation des visites, liée aux conditions météorologiques, a également été observée par SOS Médecins Saint-Nazaire avec 9 cas en semaine 29 contre 2 en semaine 28. La proportion d'hyperthermie ou de coup de chaleur parmi les diagnostics posés par les urgentistes participant au réseau Oscour de l'InVS (remontée de RPU) est stable depuis trois semaines.
  • Diminution du nombre de méningites à entérovirus au CHU de Nantes.
  • Persistance des diagnostics de piqûres d'insecte posés par les médecins de SOS Médecins Nantes et Saint-Nazaire.