Investigation d'une épidémie de pneumopathies à Mycoplasma pneumoniae en milieu scolaire, Loiret, printemps 2005

Publié le 27 Juin 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Mycoplasma pneumoniae est transmis par aérosol de personne à personne et est responsable d'infections respiratoires aiguës : pharyngites, trachéobronchites, pneumopathies. Plusieurs épidémies à Mycoplasma pneumoniae ont été décrites en collectivités fermées ou semi-fermées (camps militaires, hôpitaux, communautés religieuses, institutions) avec des taux d'attaque parfois très élevés pouvant atteindre 25 à 71 %. Les pneumonies à Mycoplasma pneumoniae sont la première cause de pneumonie communautaire chez les enfants âgés de 5 à 15 ans. La Ddass du Loiret a alerté, le 20 juin 2005, la Cellule interrégionale d'épidémiologie (Cire) Centre-ouest de la survenue, sur une période de quelques semaines, d'une vingtaine de cas de pneumopathies d'étiologie inconnue chez des enfants scolarisés dans des écoles maternelle et élémentaire d'une ville du département. L'alerte initiale émanait de médecins généralistes. Une investigation épidémiologique, clinique et microbiologique, initiée par la Cire et l'InVS, a été mise en place afin de confirmer et de décrire l'épidémie, de rechercher une étiologie et d'orienter, le cas échéant, les mesures de contrôle à mettre en place. Les différentes étapes de l'investigation ont été expliquées aux parents d'élève à l'occasion d'une réunion avec la Ddass, la médecine scolaire et la Cire. Les analyses sérologiques ont permis d'identifier Mycoplasma pneumoniae comme germe responsable. Une réunion avec restitution des résultats de l'enquête a été organisée au cours de l'automne 2005.

Auteur : Vaux S, Chubilleau C, Schapman L, Levy Bruhl D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 26, p. 191-2