État de santé des salariés de la filière viande du régime agricole en Bretagne. Relations avec leurs contraintes de travail physiques, organisationnelles et psychosociales. Rapport enquête épidémiologique

Publié le 1 Janvier 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

L'objectif de cette étude est de connaître l'état de santé perçue des salariés de la filière viande (boeuf, porc et volaille), en relation avec leurs contraintes de travail, essentiellement organisationnelles et psychosociales. La partie principale de cette enquête transversale, effectuée par voie postale, a porté sur l'ensemble des 6 000 salariés de cette filière, des quatre départements bretons dont les entreprises dépendent du régime agricole de sécurité sociale. La santé perçue était mesurée par l'indicateur de santé perçue de Nottingham (ISPN). Les facteurs psychosociaux au travail étaient évalués par le questionnaire de Karasek (demande, latitude et soutien social au travail). Les résultats montrent globalement des prévalences élevées de mauvaise santé déclarée par l'ensemble des salariés. Elle est plus importante chez les femmes et s'aggrave régulièrement avec l'âge. La forte demande au travail, quantitative et qualitative, l'insuffisance des moyens pour effectuer un travail de qualité et la faiblesse des perspectives de promotion se révèlent associées à une mauvaise santé perçue. Cette étude montre qu'il s'agit d'une population de salariés particulièrement fragilisée du point de vue de la santé perçue physique et psychique, exposée à des contraintes de travail fortes, physiques, organisationnelles et psychosociales. Ces résultats confrontés avec ceux des autres disciplines mobilisées dans la démarche engagée peuvent permettre d'envisager des actions de prévention avec les entreprises. (R.A.)

Auteur : Morisseau P, Cohidon C, Santin G
Année de publication : 2007
Pages : 109 p.