Surveillance sanitaire en Bretagne. Point épidémiologique au 22 novembre 2017.

Publié le 27 Novembre 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

BronchiolitePhase épidémique. Nouvelle augmentation des recours aux urgences hospitalières, représentant 13,6% des passages avec un diagnostic codé chez les moins de 2 ans (3ème pathologie la plus fréquente). Les effectifs atteints sont supérieurs aux moyennes de saison. L'épidémie s'installe dans la région.Augmentation de la proportion des prélèvements positifs au VRS au laboratoire de Virologie du CHRU de Rennes (taux de positivité = 15% (10/65)).

AsthmeTrès forte augmentation des passages aux urgences pour asthme chez les moins de 5 ans (+141 %, soit +68 passages). Niveau atteint supérieur aux moyennes saisonnières.Concomitance avec une circulation virale toujours importante des Rhinovirus/Entérovirus identifiés sur les prélèvements respiratoires analysés au Laboratoire de virologie du CHU de Brest.

Pathologies ORLAugmentations des recours pour pathologie ORL touchant plus particulièrement les moins de 15 ans (associations SOS Médecins et services des urgences). L'activité liée aux pathologies ORL devrait s'intensifier avec l'arrivée de l'épidémie de bronchiolite.

Grippe et syndrome grippauxActivité faible. Détection sporadique du virus de la grippe A dans des prélèvements respiratoires analyses au laboratoire de Virologie du CHRU de Brest depuis la mi-octobre.

Maladies à déclaration obligatoireUn bilan des cas de légionellose déclarés et domiciliés en région Bretagne en 2016 est proposé en page 7.

Année de publication : 27/11/2017