Surveillance sanitaire en Bretagne. Point épidémiologique au 1er février 2017.

Publié le 6 Février 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

Grippe et syndrome grippalActivité épidémique. Maintien du nombre de consultations SOS Médecins et franche augmentation des passages aux urgences (+69%). Maintien d'une activité supérieure aux saisons précédentes à la même période pour chacune des sources.Activité forte en médecine générale : taux d'incidence des syndromes grippaux estimé à 276 cas pour 100 000 habitants (IC à 95% [169 , 383], données Sentinelles non consolidées).Légère ré-augmentation de la circulation du virus de type A au CHRU de Brest (taux de positivité = 14% sur 119 prélèvements).

Cas sévères de grippeDepuis la semaine 44/2016, 51 cas sévères de grippe ont été admis en réanimation en Bretagne. 50 étaient infectés par un virus de type A et un par un virus de type B. L'âge moyen était de 66 ans. 46 patients présentaient au moins un facteur ciblé par la vaccination.

Infection respiratoire aigüe en EHPADDepuis le 01/09/2016, 108 foyers d'IRA en EHPAD ont été signalés.

Gastro-entéritesActivité épidémique. Très légère baisse du recours aux urgences de ville, représentant 8% des consultations. Augmentation du recours aux urgences hospitalières principalement observée chez les enfants de moins de 5 ans (+30%). Maintien d'une activité légèrement au-dessus des moyennes saisonnières dans les deux sources.Activité forte en médecine générale : taux d'incidence des diarrhées aiguës estimé à 209 cas pour 100 000 habitants (IC à 95% [123 , 295], données Sentinelles non consolidées).Circulation virale de Norovirus et Rotavirus, retrouvés sur les prélèvements entériques analysés au Laboratoire de virologie du CHRU de Brest. Absence de circulation virale d'Adénovirus.

MortalitéEn semaines 02 et 03, le nombre de décès tous âges confondus est au-dessus des seuils : en semaine 02, excès de décès de l'ordre de 19% (sous réserve de consolidation des données, non exhaustives à ce jour).

Bronchiolite (enfants de moins de 2 ans)Activité épidémique (pic en semaine 51). Diminution des consultations SOS Médecins (-19%) et augmentation des passages aux urgences (+14%).Circulation virale en baisse selon les données du Laboratoire de virologie du CHRU de Brest (taux de positivité = 11% sur 118 prélèvements).

Année de publication : 06/02/2017