Surveillance sanitaire en Bretagne. Point épidémiologique au 15 mars 2017.

Publié le 24 Mars 2017
Mis à jour le 15 juillet 2019

Points clés

Gastro-entérites

Activité épidémique. Augmentation du recours aux urgences hospitalières (+20%) et de ville (+8%). Soixante-et-onze pour cent des cas hospitaliers concernent les enfants de moins de 5 ans.

Activité dans les moyennes saisonnières dans les deux sources.

Activité forte en médecine générale : taux d'incidence des diarrhées aiguës estimé à 170 cas pour 100 000 habitants (IC à 95% [75 ; 265], données Sentinelles non consolidées).

Circulation virale de Rotavirus, Norovirus, Astrovirus et Adenovirus identifiés sur les prélèvements entériques analysés aux Laboratoires de virologie du CHU de Rennes et du CHRU de Brest.

Grippe et syndrome grippal

Fin de l'épidémie. Poursuite de la diminution des passages aux urgences hospitalières (-70%) et très légère réaugmentation des passages aux urgences de ville (+6%). Activité inférieure aux moyennes saisonnières dans les deux réseaux.

Activité faible en médecine générale : taux d'incidence des syndromes grippaux estimé à 17 cas pour 100 000 habitants (IC à 95% [0 ; 39], données Sentinelles non consolidées).

Diminution du taux de positivité des virus de type A ou B au CHU de Rennes et stabilité au CHRU de Brest (respectivement 1% sur 91 prélèvements et 3% sur 35 prélèvements). 

Bronchiolite (enfants de moins de 2 ans)

Fin de l'épidémie. Diminution des passages aux urgences de ville (-25%) et très légère réaugmentation aux urgences hospitalières (+3%).

Diminution du taux de positivité du VRS aux Laboratoires de virologie du CHU de Rennes et CHRU de Brest (respectivement 9% sur 91 prélèvements et 9% sur 35 prélèvements).

Mortalité

Un excès de décès tous âges confondus a été observé de la semaine 52/2016 à 07/2017. En semaines 08 et 09, les nombres de décès tous âges confondus et des 75 ans et plus sont en-dessous des seuils (S09,sous réserve de consolidation des données, non exhaustives à ce jour).