Surveillance sanitaire en Bretagne. Point épidémiologique au 27 juillet 2016.

Publié le 1 Août 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Synthèse

AsthmeDiminution du recours à SOS Médecins et aux services d'urgences hospitalières, mais maintien de l'activité au-dessus des moyennes de saison.

Pathologies en lien avec la chaleurAu cours de la semaine 29, les Côtes d'Armor, l'Ille-et-Vilaine, le Morbihan et le Finistère ont été placés en vigilance jaune canicule pendant deux jours, les 18 et 19 juillet.Les indicateurs SOS Médecins pour pathologies en lien avec la chaleur ont augmenté en cohérence avec la hausse des températures en début de semaine. SOS Médecins enregistrent 10 cas de déshydratations (dont 5 chez des personnes âgées de 75 ans et plus) et 13 cas de coup de chaleur (dont 2 chez des enfants âgés de 5 à 14 ans et 2 chez des personnes âgées de 75 ans et plus). L'ensemble de ces cas représente moins de 1,5 % des diagnostics codés en semaine 29. Sur les prévisions des 5 prochains jours, Météo-France n'indique pas à ce jour de risque de canicule pour la région Bretagne.

*Pour rappel, les effectifs présentés et les comparaisons annuelles ne proviennent que des 9 établissements qui transmettent des RPU depuis 3 ans.

Année de publication : 01/08/2016