Cas groupés de syndrome hémolytique et urémique pédiatriques, département du Finistère, 1993-2000

Publié le 11 Septembre 2001
Mis à jour le 5 juillet 2019

En France, un système de surveillance du Syndrome Hémolytique et Urémique (SHU) pédiatrique chez l'enfant de moins de quinze ans a été mis en place en 1996 à la suite d'une étude portant sur les années 1993-1995. Ses objectifs sont de suivre les tendances spatio-temporelles du SHU chez les enfants de moins de 15 ans en France et identifier les agents responsables, de connaître les caractéristiques des cas et de détecter des phénomènes épidémiques. En Bretagne, la surveillance du SHU repose sur les deux centres référents de néphrologie pédiatrique des Centres Hospitaliers Universitaires de Rennes et de Brest. Au total, de 1993 à 2000, 63 cas de SHU ont été recensés en Bretagne où l'incidence moyenne régionale du SHU chez l'enfant de moins de quinze ans est supérieure à l'incidence moyenne nationale et plus élevée que dans les autres régions. La moitié des cas de SHU, recensés en Bretagne, sont survenus dans le département du Finistère. Dans cet article, les auteurs rendent compte de l'analyse des cas de SHU, survenus de 1993 à 2000, en France métropolitaine et en Bretagne, réalisée afin de déterminer si il existait un excès de cas de SHU dans le Finistère et d'en décrire les principales caractéristiques épidémiologiques.

Auteur : Haeghebaert S, de Parscau L, Le Fur JM, Bouvet P, Guenoden R, Bastian S, Vaillant V, de Valk H
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2001, n°. 37, p. 181-3