Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 23 février 2017.

Publié le 27 Février 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

A la Une

Épidémie de rougeole en France. Actualisation des données de surveillance au 13 février 2017.

Du 01/01/08 au 31/12/16, plus de 24 000 cas de rougeole ont été déclarés en France (dont près de 15 000 cas notifiés pour la seule année 2011). Près de 1 500 cas ont présenté une pneumopathie grave, 34 une complication neurologique (31 encéphalites, 1 myélite, 2 Guillain-Barré) et 10 sont décédés. Le nombre de cas a fortement diminué en 2012, puis est resté stable en 2013 et 2014 (respectivement 859, 259 et 267 cas déclarés). L'année 2015 a vu le nombre de cas augmenter de nouveau (364 cas), en lien avec un important foyer épidémique survenu en Alsace (230 cas de mi-mars à mi-juillet).En 2016, 79 cas ont été déclarés, témoignant d'une circulation moindre du virus de la rougeole par rapport aux années antérieures. Un seul épisode épidémique a été signalé : 13 cas survenus à Calais, entre le 5 janvier et le 11 février 2016, au sein de la communauté des réfugiés. Toutefois, la circulation du virus, même atténuée, persiste encore dans plusieurs départements notamment en Dordogne et dans le Jura (incidence comprise entre 1 et 4,99 pour 100 000 habitants pour ces départements).Aussi, la vérification du statut vaccinal et sa mise à jour avec 2 doses de vaccin pour toute personne âgée d'au moins 12 mois et née après 1980 restent toujours nécessaires.La couverture vaccinale ROR en France en 2014, (source : Drees, Remontées des services de PMI – Certificat de santé du 24ème mois. Traitement InVS), était respectivement pour la 1ère et 2ème dose de 90,6 et de 76,8%. Les données départementales montraient pour la région Bourgogne-Franche-Comté que seuls les départements du Jura et du Territoire de Belfort affichaient encore une couverture vaccinale inférieure au seuil national avec respectivement 89,1 et 87,1 % pour la 1ère dose.

Année de publication : 27/02/2017