Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 13 juillet 2017.

Publié le 17 Juillet 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

A la Une

Une augmentation des risques des drogues en Europe

L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) a publié un rapport résumant l'état de la consommation de drogue en Europe (28 états de l'Union Européenne plus la Turquie et la Norvège) avec les données les plus récentes.Le nombre de décès par surdose est en hausse pour la troisième année consécutive avec 8 841 décès en 2015 contre 7 950 en 2014 et concerne toutes les tranches d'âge. Les usagers problématiques d'opiacés, y compris les traitements de substitution (méthadone et bupénorphine) représentent un des groupes les plus vulnérables.En 2016, 66 nouvelles substances psychoactives ont été détectées pour la première fois via le système d'alerte précoce de l'Union Européenne (EWS), contre 98 en 2015. Fin 2016, l'EMCDDA surveillait plus de 620 substances psychoactives contre 350 environ en 2013. En 2015, près de 80 000 saisies de nouvelles substances psychoactives ont été signalées à l'EWS. Les cannabinoïdes de synthèse et les cathinones de synthèse représentaient en 2015 plus de 60 % de toutes les saisies de nouvelles substances (plus de 47 000).Les nouveaux opiacés de synthèse qui ont de fortes teneurs en principe actif représentent une menace croissante pour la santé en Europe comme en Amérique du nord. De faibles volumes suffisant à la fabrication de milliers de doses vendues dans la rue, ces nouveaux opiacés sont faciles à dissimuler et à transporter. La teneur en principe actif exceptionnellement élevée entraine de graves risques d'intoxication pour les consommateurs, mais aussi pour les personnes exposées accidentellement (postiers, douaniers, urgentistes).Les stimulants illicites les plus couramment consommés en Europe sont la cocaïne, la MDMA (ecstasy) et les amphétamines. La consommation de cocaïne est plus élevée en Europe de l'Ouest et du Sud, les amphétamines au Nord et à l'Est. Les analyses des eaux usées des villes en résidus révèlent des tendances stables ou à la hausse. Quelque 17,5 millions d'adultes européens ont déjà consommé de la cocaïne dans leur vie.Quelque 87,7 millions d'adultes européens ont déjà consommé du cannabis dans leur vie. Environ 1 % des adultes européens en consomment quotidiennement. Chez les élèves, la consommation de cannabis le mois précédent l'enquête est deux fois plus faible en Europe (8 %) qu'aux USA (15 %). En revanche, la consommation de tabac est quatre fois plus élevée en Europe (23 %) qu'aux USA (6 %). Le pourcentage d'élèves ayant consommé de l'alcool dans le mois précédent est deux fois plus élevé en Europe (49 %) qu'aux USA (22 %).

Année de publication : 17/07/2017