Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 29 janvier 2015.

Publié le 2 Février 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

A la Une

Ebola : un premier signe optimisteL'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué le 15 janvier dernier que le nombre de nouveaux cas d'Ebola rapportés cette semaine en Guinée (42), au Liberia (8) et en Sierra Leone (184, dont 59 pour la ville de Freetown) était à son plus bas niveau depuis août dernier : le nombre de nouveaux cas rapportés connait une "baisse réelle" et constitue un "premier signe optimiste", a déclaré l'OMS.Les 3 pays affectés (Guinée, Liberia et Sierra Leone) rapportent de nouveaux cas répartis de façon très hétérogène selon les districts. La Sierra Leone reste le pays le plus affecté bien que le nombre de nouveaux cas par semaine soit en forte baisse depuis 4 semaines. La transmission est toujours active dans les 3 capitales, Conakry, Freetown et Monrovia.A l'extérieur de cette zone, l'épidémie semble contrôlée :

  • Fin juillet 2014, les autorités sanitaires du Nigeria rapportaient le 1er cas probable (patient décédé provenant du Liberia) et début août, une transmission secondaire était observée. La fin de l'épidémie a été déclarée le 19 octobre 2014 par l'OMS (20 cas et 8 décès ont été rapportés).
  • Fin août, le Sénégal déclarait le 1er cas confirmé, importé de Guinée. Les investigations ont permis de retrouver une soixantaine de contacts, qui ont été suivis pendant 21 jours. Il n'y a pas eu de transmission secondaire. La fin de l'épidémie a été déclarée le 17 octobre 2014.
  • Au Mali, une transmission locale a été déclarée depuis novembre 2014 dans la capitale Bamako faisant 8 cas et 6 décès. Aucun nouveau cas n'ayant été rapporté depuis le 25 novembre, la fin de l'épidémie a été annoncée ce 18 janvier 2015.

Le 20 janvier 2015, le comité d'urgence du règlement sanitaire international a déclaré que l'épidémie à virus Ebola touchant 3 pays d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Liberia et Sierra Leone) continue de constituer une urgence de santé publique de portée internationale pour les 3 prochains mois.

Année de publication : 02/02/2015