Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 24 avril 2014.

Publié le 29 Avril 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

A la Une - Le calendrier vaccinal 2014

Chaque année, le calendrier des vaccinations est réactualisé sur le fondement des avis du Haut Conseil de la santé publique, pour prendre en compte notamment l'évolution des données épidémiologiques et le développement des nouveaux vaccins. A l'occasion de la semaine européenne de la vaccination qui se déroule du 22 au 26 avril 2014, le calendrier vaccinal 2014, élaboré par le ministre chargé de la Santé, vient d'être mis en ligne sur le site Internet du ministère des Affaires sociales et de la Santé1. Il comprend une nouvelle recommandation spécifique concernant les infections invasives à méningocoque de sérogroupe B : la vaccination n'est pas recommandée dans le cadre d'une stratégie généralisée de prévention en population générale mais fait l'objet de recommandations particulières pour les personnes à risque élevé de contracter une infection invasive à méningocoque et dans des circonstances épidémiologiques bien précises. Par ailleurs certaines recommandations existantes sont modifiées : - infections à papillomavirus humains : la vaccination est modifiée avec un schéma à 2 doses au lieu de 3 doses pour les jeunes filles de 11 à 14 ans. Un schéma à 3 doses est recommandé pour les jeunes filles de 15 à 19 ans révolus. - coqueluche : la stratégie du cocooning est renforcée pour les adultes en contact avec des nourrissons âgés de moins de 6 mois et pour les professionnels de santé et de la petite enfance. - rougeole : des précisions sont apportées sur les conditions de vaccination des enfants âgés de 6 à 11 mois exposés à un cas de rougeole, ainsi que contre les oreillons en situation de cas groupés d'oreillons en collectivité. - hépatite B : un nouveau schéma vaccinal accéléré peut être proposé dans certaines conditions de recherche d'immunisation rapide, par exemple dans un contexte de voyage imprévu dans des pays de forte endémie. - tétanos : les recommandations de prises en charge des plaies en fonction du type de blessure sont actualisées pour sa prévention.- personnes immunodéprimées ou aspléniques : le calendrier intègre les recommandations vaccinales spécifiques pour eux, leur entourage proche et les professionnels de santé à leur contact. Ces recommandations marquent un progrès essentiel dans la prise en charge de ces malades particulièrement fragilisés.