Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 2 janvier 2014.

Publié le 3 Janvier 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

A la Une - Intoxications au monoxyde de carbone : toujours des décès...

La lutte contre les intoxications oxycarbonées a connu en France un certain succès puisqu'on constate une diminution à long terme de la mortalité. Mais cette intoxication continue de tuer comme viennent le rappeler les deux décès bourguignon et franc-comtois de l'hiver 2012-2013 et très récemment dans le Var, l'intoxication mortelle de 3 personnes installées pour la nuit autour d'un braséro dans un local fermé. En Bourgogne comme en Franche-Comté, on observe une trentaine d'affaires d'intoxication par an depuis plusieurs années, sans qu'on ait de certitude sur l'exhaustivité du système de surveillance des intoxications oxycarbonées (Siroco).Le nombre de personnes impliquées et intoxiquées varie fortement en fonction du nombre d'intoxications collectives survenant dans les établissements recevant du public. Si les installations en cause sont le plus souvent des installations fixes (60 %), la part des installations mobiles de combustion (7 %) et surtout des moteurs thermiques (15 %) n'est pas négligeable. La recherche des causes d'intoxication et leur suppression sont importantes pour éviter l'apparition de nouveaux cas et justifie un signalement rapide des intoxications en vue de protéger la santé des personnes exposées.