Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 29 août 2013.

Publié le 3 Septembre 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

A la Une - Le déploiement régional de la certification électronique des décès

Depuis 2007, l'Inserm et l'InVS ont initié l'application CertDc permettant aux médecins de saisir en ligne un certificat de décès et de transmettre quasi-immédiatement le volet médical, anonyme et confidentiel, auprès des services en charge de l'analyse des causes de décès (CépiDc-Inserm) et de la veille sanitaire (InVS). Outre son intérêt pour l'alerte sanitaire, la certification électronique augmente significativement la qualité et la précision des informations des certificats de décès [1]. En décembre 2012, la version 2 de l'application a apporté de nouvelles fonctionnalités pour une meilleure adaptation au contexte des établissements de santé. Ainsi, le taux de certification est actuellement de 4 % en Franche-Comté, où la certification électronique est utilisée couramment par les Centres Hospitaliers (CH) de Lure et Vesoul, et occasionnellement par le CH de Belfort/Montbéliard. Ce taux est de 6 % en Bourgogne, où la certification est utilisée couramment par les CH de Nevers et Macon, et occasionnellement par le CHU de Dijon et l'Unité de Soins Palliatifs La Mirandière.