Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 25 juillet 2013.

Publié le 25 Juillet 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

A la Une - Noyades - Le danger de l'été

Le beau temps et les fortes chaleurs incitent à la baignade. Elle n'est pas sans risque comme le montre l'enquête NOYADES menée par l'InVS entre le 1er juin et le 20 septembre 2012 où 1 238 noyades accidentelles ont été enregistrées provoquant 497 décès dont 28 parmi les moins de 6 ans, 47 de 6 à 19 ans et 145 chez les plus de 65 ans. Cette enquête avait comme objectifs de décrire les caractéristiques et facteurs de risque des noyades accidentelles et de guider des actions de prévention et de réglementation. La plupart des accidents impliquant les enfants est due à un manque de surveillance, à un défaut du dispositif de sécurité ou à une chute. Pour les adultes, ils se produisent principalement suite à un malaise, à une imprudence ou tout simplement au fait de ne pas bien savoir nager.Selon les derniers chiffres du Baromètre Santé de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) en 2010, 54 % des femmes et 27 % des hommes de 65 à 74 ans ne savent pas nager. En moyenne, tous âges confondus, un Français sur cinq ne sait pas nager : 28 % des femmes et 14 % des hommes. En termes de prévention, rappelons que l'on peut apprendre à nager à tout âge et qu'un enfant doit toujours être surveillé. Les enfants peuvent se noyer en moins de trois minutes dans vingt centimètres d'eau. Enfin, les adultes ne doivent pas surestimer leur niveau de natation.