Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 10 janvier 2013.

Publié le 14 Janvier 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

A la une - Emergence d'un nouveau variant de norovirus

Le système de surveillance national des gastro-entérites a montré une augmentation de l'activité de norovirus plus forte que pour la même période de l'année 2011-2012. Cette augmentation observée fin 2012 en France l'est aussi dans divers pays (Japon, Angleterre, Pays de Galles, Pays-Bas, Royaume-Uni…). Les premières données moléculaires disponibles via NoroNet suggèrent que cette augmentation serait liée à l'émergence d'un nouveau variant de norovirus de génotype GII.4, également détecté par le laboratoire de virologie du CHU de Dijon (CNR des virus entériques). Il est rapporté dans la littérature que l'émergence des variants GII.4 est associée à des épidémies plus précoces s'accompagnant d'un plus grand nombre d'hospitalisations et de décès, due à une perte d'immunité de groupe de la population.Avec les premiers signes annonçant une saison sévère à norovirus, les établissements de santé doivent se préparer à l'arrivée de foyers de gastro-entérites par la mise en place d'une veille active, le signalement à l'ARS concernée dès le premier cas et la mise en place immédiate de mesures d'hygiène drastiques et d'isolement pour réduire au minimum l'impact des épidémies.