Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 6 septembre 2012

Publié le 7 Septembre 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

A la Une - Hantavirus aux Etats-Unis

Le 27 août 2012, le département de santé de l'Etat de Californie et les autorités du Yosemite National Park ont rapporté 3 cas confirmés (dont 1 décès) et 1 cas probable de syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH) depuis juin 2012. Il s'agit de touristes californiens qui ont été contaminés après avoir séjourné dans des petites maisons de toile (" tent cabins ") du Curry Village au sein du parc national entre le 10 juin et le 21 août 2012. Les autorités sanitaires américaines ont procédé, en lien avec les autorités du parc, à l'identification et à l'information de la majeure partie des personnes concernées, incluant des touristes français.Les hantaviroses sont des zoonoses présentes sur le continent américain, au printemps et en été. La forme grave observée (SPH) est très rare et due à différents hantavirus parmi lesquels Sin Nombre, déjà retrouvé en Californie, entraînant environ un tiers de décès. Depuis 1993, la Californie a rapporté un total de 60 cas dont 20 décès. Sur l'ensemble des Etats-Unis, 537 cas de SPH depuis 1993 ont été rapportés (en moyenne 30 cas/an dont 35 % décèdent). L'hantavirus est présent dans l'urine, la salive ou les excréments de rongeurs sauvages infectés1. Les infections sont souvent associées à des facteurs d'exposition (résidences à proximité d'une forêt, expositions en forêt ou dans des locaux fermés, chasse …). Il n'y a pas de transmission interhumaine. Les symptômes du SPH se manifestent d'1 à 6 semaines après l'exposition, mais le délai moyen est de 2 à 3,5 semaines. [...]

Année de publication : 07/09/2012