Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 17 novembre 2011.

Publié le 21 Novembre 2011
Mis à jour le 20 juin 2019

Surveillance et prévention des intoxications au CO

Le système de surveillance des intoxications au monoxyde de carbone (CO) coordonné par l'Institut de veille sanitaire, a été mis en place sur l'ensemble du territoire métropolitain en 2005. Son objectif est de collecter les données relatives aux circonstances de survenue des intoxications au CO et leur gravité pour l'action de santé publique : adapter la réglementation et la prévention et évaluer l'impact de cette politique. Il permet aussi, dans le cadre de la veille sanitaire, d'agir sur les causes des intoxications signalées pour éviter qu'elles en provoquent de nouvelles.

Le système de surveillance s'applique à toutes les intoxications au CO suspectées ou avérées survenues de manière accidentelle ou volontaire (tentative de suicide) dans l'habitat, dans un établissement recevant du public (ERP), en milieu professionnel ou en lien avec un engin à moteur thermique (dont véhicule) en dehors du logement. Quelles que soient les circonstances de survenue de l'intoxication, une enquête médicale est menée, à laquelle s'ajoute une enquête environnementale pour les intoxications au CO accidentelles domestiques, survenues dans un ERP et parfois en milieu professionnel.

Selon le bulletin national du 14 novembre 2011, 148 épisodes d'intoxication au CO ont ainsi été signalés en France depuis le 1er septembre 2011, dont 34 entre le 31 octobre et le 13 novembre 2011 contre 86 en 2010. Cette différence est probablement liée aux conditions météorologiques clémentes en 2011. Parmi ces 34 épisodes d'intoxication au CO signalés dans 14 régions, un épisode est survenu en Franche-Comté (signalé dans le point épidémiologique du 10 novembre 2011). [...] 

Année de publication : 21/11/2011