Traitement des diarrhées du nourrisson en région Rhône-Alpes : étude transversale utilisant les données de l'Assurance maladie, 2004-2006, France

Publié le 18 Mars 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - Les recommandations sur la prise en charge de la diarrhée aiguë de l'enfant préconisent l'administration d'un soluté de réhydratation orale (SRO). Cette étude a pour objectifs de décrire les médicaments prescrits dans la diarrhée du nourrisson et d'identifier les facteurs associés à l'absence de prescription d'un SRO. Matériel-Méthodes - L'analyse a porté sur les cas de diarrhées des nourrissons âgés de moins de 1 an, identifiés à partir de la base des remboursements de l'Assurance maladie en Rhône-Alpes entre 2004 et 2006. Les variables associées à la non prescription de SRO ont été identifiées par régression logistique. Résultats - Ont été identifiés 63 591 cas de diarrhées, parmi lesquels 50 % ont reçu un SRO et 60 % du racécadotril, seuls ou associés entre eux ou à d'autres médicaments. Les facteurs liés à l'absence de SRO sont : la prescription par un médecin de ville vs un hospitalier (OR=3,59 ; [IC 95 % : 3,39-3,79] ; p<0,001) ; la prescription par un généraliste vs un pédiatre (OR=2,06 ; [IC 95 % : 1,98-2,13] ; p<0,001) et la présence de racécadotril (OR=2,75 ; [IC 95 % : 2,66-2,84] ; p<0,001). Discussion-Conclusion - Les recommandations sur la prise en charge de la diarrhée aiguë doivent être rappelées en Rhône-Alpes conformément à l'avis du Conseil supérieur d'hygiène publique de France. La base des remboursements de l'Assurance maladie est un outil épidémiologique intéressant qui permettra d'évaluer l'évolution des prescriptions de SRO et d'autres médicaments (R.A.)

Auteur : Modica M, Floret D, Vanhems P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 12, p. 77-80