Incidence et survie des cancers de l'enfant en Auvergne-Limousin, France, 1986 -2003

Publié le 10 Avril 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs - Les cancers pédiatriques nécessitent une surveillance épidémiologique particulière qui justifie l'existence de registres pédiatriques. Matériel - L'incidence, la répartition histologique et la survie globale ont été étudiées chez les enfants (0-15 ans) atteints d'affections malignes diagnostiquées entre 1986-2003 pour l'Auvergne et 1994-2003 pour le Limousin. Incidence et survie - Ont été enregistrées 724 tumeurs. L'incidence brute sur 18 ans était de 141,7/10,6 d'enfants/an et l'incidence standardisée de 149,4/10,6/an. La survie globale à 5 ans était de 69,9 %. L'incidence standardisée/10,6 d'enfants/an par type histologique est la suivante (survie entre parenthèses) : leucémies 41,8 (68,9 %), tumeurs du système nerveux central 33,1 (60,5 %), lymphomes 16,9 (93,0 %), tumeurs du système nerveux sympathique 16,6 (60,5 %), tumeurs rénales 10,1 (84,7 %), tumeurs des tissus mous 8,5 (41,0 %), tumeurs osseuses 8,0 (62,5 %). Conclusion - Le recueil continu des données est un outil indispensable de la cancérologie pédiatrique qui permet d'obtenir des informations : épidémiologiques (incidence, survie), organisation des filières de soins et suivi à long terme des enfants, et d'avoir une image sur la variation de l'incidence et de la survie de différents cancers chez l'enfant et de comparer les résultats entre différentes régions en France et entre différents pays. (R.A.)

Auteur : Isfan F, Blouin P, Gembara P, Piguet C, Chazal J, de Lumley L, Demeocq F
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 14, p. 116-9