Impact sanitaire de la vague de chaleur du mois de juin 2005.

Publié le 16 Mai 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Au cours de la deuxième quinzaine de juin 2005, une partie de la France métropolitaine a connu une vague de chaleur. Selon Météo-France, cet épisode était exceptionnel pour un mois de juin en raison des valeurs des températures atteintes (l'indicateur thermique quotidien1 était de 25,8 °C le 28 juin 2005, journée la plus chaude d'un mois de juin depuis 1950), et de sa durée. Dans huit régions françaises, les niveaux de pré-alerte (niveau 2) et d'alerte (niveau 3) du Plan national canicule (PNC) ont été déclenchés entre le 20 et le 30 du même mois. La région Rhône-Alpes a été la plus touchée avec huit départements concernés dont quatre placés en niveau 3 pendant au moins trois jours consécutifs. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'impact sanitaire de la vague de chaleur de juin 2005 dans les départements réellement touchés par de fortes chaleurs ou placés en niveau 3 du PNC. (Introduction)

Auteur : Etchevers A, Sarter H, Laaidi K, Empereur Bissonnet P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 19-20, p. 138-40