COVID-19 : point épidémiologique en Auvergne-Rhône-Alpes du 14 janvier 2021

Publié le 15 Janvier 2021
Mis à jour le 15 janvier 2021

Points clés

  • En semaine 01 (du 4 au 10 janvier 2021), les indicateurs épidémiologiques de suivi de l’épidémie de la COVID-19 montrent une progression de la circulation du SARS-CoV-2 à un niveau élevé en Auvergne-Rhône-Alpes, suite aux rassemblements festifs de fin d’année. De plus, l’apparition de variants pourrait conduire à une accélération de l’épidémie et nécessite une vigilance accrue.
  • Au niveau régional, en semaine 01, le recours au dépistage a augmenté de 4%, suite à la baisse observée en semaine 53. Le taux d’incidence a progressé de 30% par rapport à la semaine 53, atteignant 222 cas pour 100 000 habitants. Il a augmenté dans toutes les classes d’âge, mais plus fortement chez les moins de 20 ans (+45%). Il a augmenté dans tous les départements de la région, et dépasse le seuil de 200/100 000 dans tous les départements, hormis le Cantal. Le taux de positivité (8,3%) est également en hausse. L’augmentation du nombre de cas confirmés progressant plus fortement que celle du dépistage est en faveur d’une réelle augmentation de l’incidence entre les semaines 53 et 01.
  • En médecine de ville, le taux d’incidence des consultations pour une infection respiratoire aiguë (IRA) estimé par le réseau Sentinelles est en augmentation, ainsi que le nombre d’actes médicaux SOS Médecins pour suspicion de COVID-19, qui progresse de 20%.
  • Dans les établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS), le nombre de nouveaux signalements a doublé par rapport à la semaine 53 ; le nombre de cas et le nombre de décès rapportés en ESMS ont également augmenté.
  • En milieu hospitalier, le nombre de passages pour suspicion de COVID-19 aux urgences est en légère hausse (+3%). Après un léger recul en semaine 53, le nombre de nouvelles hospitalisations pour COVID-19 a augmenté de 22%, le nombre d’admissions en réanimation de 33%, et la mortalité hospitalière a augmenté de 18%.
  • La mortalité toutes causes présente toujours un excès significatif de niveau modéré en semaine 53.
  • La campagne de vaccination a démarré le 4 janvier en Auvergne-Rhône-Alpes. Au 14 janvier, 32 705 vaccinations ont été effectuées dans la région.