COVID-19 : point épidémiologique en Auvergne-Rhône-Alpes du 18 juin 2020

Publié le 19 Juin 2020
Mis à jour le 19 juin 2020

Résumé

Plus d’un mois après le début du déconfinement, les indicateurs épidémiologiques poursuivent leur évolution à la baisse ou se stabilisent à des niveaux bas. Les prises en charge de patients suspects ou atteints par la COVID-19 sont de moins en moins nombreuses, que ce soit en ville, à l’hôpital, ou au sein des établissements médicaux-sociaux.

Si l’impact est moindre sur le système de soins et si la situation tend globalement à s’améliorer, le virus est toujours présent, comme en témoigne l’existence de plusieurs clusters. Parmi les 9 clusters actuellement suivis en Auvergne-Rhône-Alpes, 7 ont pour origine des transmissions intra-familiales susceptibles parfois de concerner des collectivités (établissement scolaire, entreprise, par exemple). Ces clusters nous rappellent l’importance de respecter les mesures barrières, même dans la sphère privée, chez soi ou lors de moments de convivialité avec ses proches.

L’enquête internet CoviPrev menée par Santé publique France à intervalle régulier, montre une diminution significative de l’adoption systématique des mesures de prévention entre fin mai (27-29 mai) et début juin (9-10 juin), y compris les mesures d’hygiène et le port du masque. Ce relâchement pourrait s’expliquer par l’effet du déconfinement et la remise en question de l’utilité ou de la pertinence de ces mesures dans un contexte de forte régression de l’épidémie.