Epidémie de conjonctivites virales aux Antilles. Point au 30 juin 2017.

Publié le 3 Juillet 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Synthèse

Une épidémie de conjonctivites d'origine virale est actuellement en cours aux Antilles.

En effet, les indicateurs de surveillance sanitaire suivis en routine font état de la poursuite des épidémies et d'une augmentation importante des cas de conjonctivite infectieuse sur nos territoires depuis sept semaines. Les prélèvements réalisés en Guadeloupe ont mis en évidence de l'entérovirus et ceux réalisés en Martinique ont mis en évidence une double circulation d'entérovirus et d'adénovirus. La caractérisation des entérovirus par le CNR des entérovirus a permis de mettre en évidence du coxsackie A24v, responsable de conjonctivites aigües hautement contagieuses. A ce jour, il n'y a pas de signalements mettant en évidence la survenue inhabituelle de formes sévères.

En Guadeloupe, l'éclosion épidémique a débuté à Marie-Galante et a ensuite diffusé sur la Grande-Terre puis la Basse-Terre récemment.

En Martinique, l'épidémie qui à ses début s'était concentrée sur le Centre et le Sud de l'île a depuis diffusé à l'ensemble du territoire.

A Saint-Martin, l'épidémie a démarré il y a deux semaines tandis que la situation épidémiologique de la conjonctivite à Saint-Barthélemy reste calme.

Année de publication : 03/07/2017