Surveillance des pathologies saisonnières en Martinique. Point au 22 décembre 2016.

Publié le 28 December 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

Analyse de la situation

Syndromes grippaux :Les indicateurs de la grippe sont en augmentation depuis mi-septembre au niveau de la médecine de ville et dépassent les seuils depuis 4 semaines consécutives. Plusieurs virus grippaux ont été isolés à l'hôpital ainsi qu'en médecine de ville avec en majorité une circulation du virus AH3N2 (68%), du virus B lignage Victoria (27%) et dans une moindre mesure du virus B lignage Yamagata (5%). L'épidémie de grippe saisonnière s'intensifie. La recommandation de vacciner les personnes vulnérables reste d'actualité.

Gastro-entérites :L'activité liée à la gastro-entérite reste au-delà des valeurs attendues pour la saison. L'épidémie se poursuit.

Bronchiolite :Les indicateurs de surveillance en médecine de ville montrent une tendance à la baisse et l'épidémie semble marquer le pas. Depuis le début de l'épidémie, 25 cas graves de bronchiolite hospitalisés en réanimation pédiatrique du CHUM ont été rapportés.

Varicelle :La situation épidémiologique de la varicelle en Martinique ne témoigne pas d'une situation épidémique.

Année de publication : 28/12/2016