Situation épidémiologique du chikungunya dans les Antilles. Point au 28 mai 2014.

Publié le 30 Mai 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Analyse de la situation épidémiologique

A Saint-Martin, la transmission virale est stable à un niveau modéré. A Saint-Barthélemy, la circulation du virus du chikungunya est stable et modéré. En Martinique, le nombre de cas évocateurs estimés continue à augmenter, de manière modérée. En Guadeloupe, l'épidémie s'intensifie avec 5000 cas évocateurs estimés en semaine 2014-21.En Guyane, la circulation du virus du chikungunya continue sa progression, plus particulièrement sur la commune de Cayenne.