Situation épidémiologique du chikungunya dans les Antilles. Point au 27 mars 2014.

Publié le 28 Mars 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Analyse de la situation épidémiologique

L'épidémie de chikungunya se poursuit à Saint-Martin, bien que l'intensité de la circulation virale tend à diminuer au cours des dernières semaines. Cette collectivité est toujours en phase 3b du Psage* : épidémie généralisée. A Saint-Barthélémy, la circulation virale a sensiblement diminué au cours des dernières semaines. Ce territoire reste toutefois en phase 3a du Psage* chikungunya : Situation épidémique. En Martinique, la circulation virale reste active et s'intensifie dans certains secteurs, notamment dans le Nord Caraïbe. La Martinique est toujours placée en phase 3a : Situation épidémique. En Guadeloupe, la circulation du virus s'intensifie ; seules 5 communes sont indemnes à ce jour. Ce département est toujours placé en Phase 2a du Psage* : Transmission autochtone modérée.En Guyane, le foyer de transmission est toujours actif à Kourou. La Guyane a été placée en Phase 2 du Psage*: Transmission autochtone modérée*