Situation épidémiologique du chikungunya dans les Antilles. Point au 24 avril 2014.

Publié le 25 Avril 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Analyse de la situation épidémiologique

La diminution enregistrée à Saint-Martin depuis début mars 2014 se poursuit. A Saint-Barthélemy, la circulation du virus chikungunya reste stable et modérée. En Martinique, l'épidémie se poursuit bien que l'on enregistre une diminution du nombre de cas cliniquement évocateurs durant la troisième semaine d'avril. En Guadeloupe, l'augmentation du nombre de cas cliniquement évocateurs observée depuis fin mars se poursuit.En Guyane, la circulation du virus reste modérée.