Epidémiologiste chargé(e) de projets scientifiques

Référence du poste : DiRe-CDD-2021-16

Publié le 22 juin 2021
Cette offre vous intéresse ?

Nous rejoindre

Vous avez envie de faire carrière au sein d'un organisme public qui a pour mission de  protéger efficacement la santé des populations ? Rejoignez-nous.

Présentation de l'agenceAfficherMasquer

Santé publique France est l’agence nationale de santé publique française. Etablissement public de l’Etat sous tutelle du ministre chargé de la santé créé par l’ordonnance 2016-246 du 15 avril 2016, elle intervient au service de la santé des populations. Agence scientifique et d’expertise du champ sanitaire, elle a pour missions :

  1. L'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;
  2. La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;
  3. La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;
  4. Le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;
  5. La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;
  6. Le lancement de l'alerte sanitaire.

L’agence est organisée autour de directions scientifiques et transversales et de directions assurant le support et le soutien à l’activité.
Son programme de travail, arrêté par son Conseil d’administration, s’articule autour de cinq axes prioritaires : les déterminants de santé, les populations, les pathologies, les interventions et les territoires, et les infrastructures.

AffectationAfficherMasquer

Direction des régions (DiRe)

Cellule Occitanie

Description du posteAfficherMasquer

Missions

Depuis 2020, Santé publique France apporte son appui à la DGS, en collaboration avec l’Anses, pour la mise en place d’un nouveau dispositif de surveillance basé sur la recherche microbiologique dans les eaux usées (SUM’EAU pour Surveillance microbiologique dans les eaux usées). Ce dispositif s’inscrit dans les recommandations de la commission européenne de mars 2021 et sera dans un premier temps appliqué à la surveillance du Sars-Cov-2. A cet effet, Santé publique France a produit un protocole de surveillance (volet épidémiologique) en avril 2021 en réponse à une saisine de la DGS.

Activités

Sous la responsabilité du responsable de la Cellule régionale, la personne recrutée contribuera à la coordination nationale de la surveillance du Sars-Cov2 dans les eaux usées. Selon les besoins identifiés par le responsable de la Cellule régionale, la personne recrutée pourra également apporter sa contribution sur des projets régionaux.

Il travaillera en relation étroite avec les autres épidémiologistes des Cellules régionales, les personnes référentes de la direction des maladies infectieux et de la direction appui traitement et analyses, les personnes référentes de l’Anses, la DGS et la DEB.

Contribuer aux réflexions sur la mise en open data des données eaux usées

  • Définition en lien avec les différents correspondants internes et externes la conception, des modalités d’accès pour Santé publique France, et de la définition du format de données,
  • Participation à la rédaction du cahier des charges.
  • Participation aux réunions sur le fonctionnement de l’open data

Contribuer à la production et l’interprétation des données pour la surveillance

  • Définition des indicateurs et production pour les cellules régionales, Geodes, le PE
  • Traitement des données, production des illustrations (tableau, figure), interprétation

Contribuer à l’évaluation du dispositif et réalisation d’études ad hoc

  • Comparaison des données eaux usées et données de santé
  • Rédaction d’un protocole pour l’évaluation et mise en œuvre sur des sites pilotes
  • Rédaction de rapport/articles
  • Suivi de la qualité des données

Participer à l’activité partenariale et coordination du dispositif

  • Contribution aux échanges avec les partenaires français et européens (DGS, DEB, Anses, ARS, Emergen, commission européenne) et à la production de documents demandés par la commission européenne
  • Assurer le lien avec les équipes de recherche
  • Réponse aux demandes nationales (DGS) et internationales (ECDC, Commission européenne, OMS)
  • Veille bibliographique

La personne recrutée devra assurer la représentation de l’agence auprès des partenaires et répondre aux médias. Elle pourra également assurer l’encadrement et la supervision de stagiaires.

Elle participera à toute action entrant dans les missions de l’Agence si cela s’avère nécessaire en situation de crise, dans la limite de ses compétences.

Les missions, activités et finalités décrites ci-dessus sont susceptibles d'évoluer, notamment en fonction des révisions périodiques des orientations stratégiques et du programme d'activité de Santé publique France. La personne recrutée pourra être amenée à participer à d'autres projets en tant que de besoin.