Chargé(e) d’études à l’unité Qualité des milieux de vie et du travail et santé des populations

Référence du poste : DSET-CDD -2021-01

Publié le 04 février 2021
Cette offre vous intéresse ?

Nous rejoindre

Vous avez envie de faire carrière au sein d'un organisme public qui a pour mission de  protéger efficacement la santé des populations ? Rejoignez-nous.

Présentation de l'agenceAfficherMasquer

Santé publique France est l’agence nationale de santé publique française. Etablissement public de l’Etat sous tutelle du ministre chargé de la santé créé par l’ordonnance 2016-246 du 15 avril 2016, elle intervient au service de la santé des populations. Agence scientifique et d’expertise du champ sanitaire, elle a pour missions :

  1. L'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;
  2. La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;
  3. La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;
  4. Le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;
  5. La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;
  6. Le lancement de l'alerte sanitaire.

L’agence est organisée autour de directions scientifiques et transversales et de directions assurant le support et le soutien à l’activité.
Son programme de travail, arrêté par son Conseil d’administration, s’articule autour de cinq axes prioritaires : les déterminants de santé, les populations, les pathologies, les interventions et les territoires, et les infrastructures.

AffectationAfficherMasquer

Direction Santé Environnement (DSET)
Unité « Qualité des milieux de vie et du travail et santé des populations »

 

Description du posteAfficherMasquer

Missions

Au sein de l’unité « Qualité des milieux de vie et du travail et santé des populations », l’agent travaillera plus particulièrement sur le programme Air et santé (le Psas) et le projet « Caractérisation des épisodes de pollution et évaluation des mesures mises en place » (CEPEM) coordonné par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) dans le cadre du Programme de Recherche Inter organisme pour une Meilleure Qualité de l'air (PRIMEQUAL) mis en œuvre par le Ministère chargé de l’Environnement et par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Ce projet vise à apprécier le rôle des épisodes de pollution sur la santé publique, en allant de l’étude des effets sanitaires à l’impact des interventions mises en place, et au regard de l’ensemble des solutions envisageables pour réduire le fardeau total de la pollution atmosphérique sur la santé publique.

Pour répondre à une tache particulière de ce projet, le chargé d’études aura pour principale mission de recenser l’ensemble des actions mises en place pour réduire durablement la pollution de l’air liée au trafic sur l’ensemble de la France métropolitaine. Ce recensement sera mené en collaboration avec les acteurs nationaux et locaux identifiés. Ce projet permettra ainsi de replacer les épisodes de pollution dans le contexte global des effets sur la santé de la pollution et de motiver des changements dans la formulation des politiques de lutte contre la pollution atmosphérique.

Activités

Le chargé d’études placé sous l’autorité hiérarchique du responsable d’unité a pour missions de :

  • définir la méthode de travail et le calendrier ;
  • recenser les travaux similaires existants, en premier lieu au niveau national, et réaliser une revue de littérature ;
  • identifier et prendre contact avec les acteurs nationaux et locaux identifiés ;
  • mettre en place une enquête auprès de ces acteurs pour recenser l’ensemble des actions mises en place pour réduire durablement la pollution de l’air liée au trafic sur l’ensemble de la France métropolitaine ;
  • conduire les entretiens et analyser les questionnaires de l’enquête ;
  • produire un rapport et une synthèse des résultats de ce travail ;
  • collaborer avec l‘équipe-projet sur les autres dimensions du projet.

 

Ces activités sont susceptibles d’évoluer, notamment en fonction de l’avancement du projet.

S’agissant des missions générales de Santé publique France, de la direction et de l’unité, le chargé d’étude :

  • assiste aux réunions d’unité, participe aux activités transversales de la DSET ;
  • contribue à d’autres projets en tant que de besoin ;
  • apporte un appui sur tout sujet entrant dans les missions de Santé publique France si cela s’avère nécessaire en situation d’urgence