Chargé d’étude scientifique – Surveillance de la COVID-19

Référence du poste : DMI-CDD-2020-10 (renfort COVID-19)

Publié le 22 juin 2020
Cette offre vous intéresse ?

Nous rejoindre

Vous avez envie de faire carrière au sein d'un organisme public qui a pour mission de  protéger efficacement la santé des populations ? Rejoignez-nous.

Présentation de l'agenceAfficherMasquer

Santé publique France est l’agence nationale de santé publique française. Etablissement public de l’Etat sous tutelle du ministre chargé de la santé créé par l’ordonnance 2016-246 du 15 avril 2016, elle intervient au service de la santé des populations. Agence scientifique et d’expertise du champ sanitaire, elle a pour missions :

  1. L'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;
  2. La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;
  3. La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;
  4. Le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;
  5. La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;
  6. Le lancement de l'alerte sanitaire.

L’agence est organisée autour de directions scientifiques et transversales et de directions assurant le support et le soutien à l’activité.
Son programme de travail, arrêté par son Conseil d’administration, s’articule autour de cinq axes prioritaires : les déterminants de santé, les populations, les pathologies, les interventions et les territoires, et les infrastructures.

AffectationAfficherMasquer

La Direction des Maladies Infectieuses (DMI) de Santé publique France coordonne la surveillance nationale des maladies infectieuses et l’alerte dans ce domaine. Elle réalise ou participe à des études épidémiologiques descriptives ou analytiques, des projets d’analyse de risque ou de modélisation de la dynamique de la transmission des maladies infectieuses.

L’Unité REV conduit des activités de surveillance des infections respiratoires et des maladies à prévention vaccinale. Elle est en charge de l’évaluation de l'impact des programmes de vaccination.
L’évaluation de l'efficacité et de la couverture vaccinale, ainsi que du statut immunitaire de la population vis-à-vis des maladies à prévention vaccinale, font aussi partie de ses missions. Elle conduit également des analyses a priori pour les nouveaux vaccins afin d'estimer l'impact de leur introduction dans le calendrier. Ces travaux se font en lien étroit avec le Comité Technique des Vaccinations (CTV). Ils sont complétés par l'investigation de phénomènes épidémiques.
Des thématiques partiellement vaccinales, telles que la grippe, ou non vaccinales sont également prises en charge par l'unité infections sévères pour lesquelles des mesures de chimioprophylaxie sont envisageables, infections maternelles pouvant conduire à des foetopathies et infections respiratoires dont la légionellose et la tuberculose. L’unité REV est également en charge des actions de surveillance et d’expertise dans le cas d’émergences de virus respiratoires : coronavirus, grippe pandémique.

Description du posteAfficherMasquer

Missions

La personne recrutée assurera, au sein d'une équipe de 15 personnes dont 12 épidémiologistes, en lien avec les autres directions et partenaires concernés et sous la responsabilité du responsable de l’unité, les activités suivantes relatives à la surveillance épidémiologique de la COVID-19.

Activités

Les principales activités concerneront :

  • Assurance qualité des bases de données de surveillance de la COVID-19 essentiellement issues de la surveillance des cas et des décès en établissements médico-sociaux (EHAPD) et sociaux (ESMS)
  • Exploitation des données de surveillance de la COVID-19, en particulier pour les données provenant des ESMS
  • Contribution aux points épidémiologiques de surveillance de la COVID-9, en particulier pour les données provenant des ESMS
  • Contribution à l’amélioration des programmes informatiques d’analyse des données de surveillance
  • Contribution à la réflexion sur l’amélioration des dispositifs de surveillance de la COVID-19
  • Conduite d’analyses épidémiologiques ponctuelles si nécessaire ;
  • Collaboration avec les autres directions concernées de Santé publique France (principalement Direction des régions ; Direction Appui, Traitements et Analyses de données) ; et les partenaires extérieurs (principalement Directions du Ministère chargé de la santé, …) pour la surveillance et les actions de communication autour de la COVID-19

Ces activités sont appelées à possiblement évoluer en fonction de l’épidémiologie future du COVID-19 et la personne recrutée pourra être affectée à d’autres activités de surveillance comparables et contribuer en tant que de besoin à l’investigation des clusters en lien avec la Direction des régions