Chargé d'étude scientifique (surveillance de la COVID-19)

Référence du poste : DMI-CDD-2020-12 (renfort COVID-19)

Publié le 18 juin 2020
Cette offre vous intéresse ?

Nous rejoindre

Vous avez envie de faire carrière au sein d'un organisme public qui a pour mission de  protéger efficacement la santé des populations ? Rejoignez-nous.

Présentation de l'agenceAfficherMasquer

Santé publique France est l’agence nationale de santé publique française. Etablissement public de l’Etat sous tutelle du ministre chargé de la santé créé par l’ordonnance 2016-246 du 15 avril 2016, elle intervient au service de la santé des populations. Agence scientifique et d’expertise du champ sanitaire, elle a pour missions :

  1. L'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;
  2. La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;
  3. La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;
  4. Le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;
  5. La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;
  6. Le lancement de l'alerte sanitaire.

L’agence est organisée autour de directions scientifiques et transversales et de directions assurant le support et le soutien à l’activité.
Son programme de travail, arrêté par son Conseil d’administration, s’articule autour de cinq axes prioritaires : les déterminants de santé, les populations, les pathologies, les interventions et les territoires, et les infrastructures.

AffectationAfficherMasquer

Poste affecté à la Direction des Maladies Infectieuses

La Direction des Maladies Infectieuses (DMI) de Santé publique France coordonne la surveillance nationale des maladies infectieuses et l’alerte dans ce domaine. Elle réalise ou participe à des études épidémiologiques descriptives ou analytiques, des projets d’analyse de risque ou de modélisation de la dynamique de la transmission des maladies infectieuses. Unité L’unité Infections associées & Résistance aux antibiotiques appuie et développe ses activités en lien avec de nombreux partenaires externes, dont le réseau des CPias, les centres nationaux de référence (CNR), des réseaux de laboratoires, d'autres agences (ANSM, Anses), la CnamTS, les ARS et les directions d’administration centrale concernées (DGS, DGOS, DGCS). Elle est en charge, en lien avec un comité d'experts, de définir, attribuer par appels à projet et piloter les missions nationales des Centres de prévention des infections associées aux soins (CPias). Dans ce cadre, elle anime et coordonne des travaux conduits en propre ou délégués aux CPias, dans
le champ de la surveillance, des audits et évaluations de pratiques, de la prévention et de la communication, ou encore des études spécifiques (telles que les enquêtes nationales de prévalence).

L’unité coordonne le dispositif national de signalement des infections associées aux soins (IAS), soutient en tant que de besoin les investigations des CPias et ARS, et contribue à la gestion des alertes nationales qui en sont issues. Dans le cadre du Propias, une part croissante de son activité concerne les IAS et la RATB hors établissements de santé, notamment en établissements médico-sociaux (EHPAD) et en milieu libéral. L'unité apporte son expertise aux services du ministère (réponse aux saisines), au HCSP (CS3P) et à l’ECDC. Elle représente et coordonne la participation de la France au réseau européen de surveillance des IAS et de la RATB (HAI-Net, EARS-Net, ESAC-Net) sous l'égide de ce centre européen.

Description du posteAfficherMasquer

Missions

La personne recrutée assurera, au sein d'une équipe de 11 personnes, en lien avec les autres directions et partenaires concernés et sous la responsabilité du responsable de l’unité, les activités suivantes relatives à la surveillance épidémiologique du COVID-19.

Activités

Les principales activités concerneront :

  • Contribution à l’animation, la validation, l’analyse des données et la valorisation de la surveillance du COVID-19 chez les professionnels en établissements de santé, en lien avec les CPias et le Geres ;
  • Contribution aux réflexions sur la surveillance des infections COVID-19 chez les soignants, son évolution et sa mise en oeuvre en fonction de l’évolution de l’épidémie COVID-19 ;
  • Contribution à la rédaction de procédures et conduites à tenir concernant l’investigation des clusters hospitaliers de COVID-19, et aux activités afférentes autour du signalement des infections associées aux soins, en lien avec les CPias et la Direction des régions (DIRe).

Ces activités sont appelées à possiblement évoluer en fonction de l’épidémiologie future du COVID-19 et la personne recrutée pourra être affectée à d’autres activités de surveillance comparables et contribuer en tant que de besoin à l’investigation des clusters hospitaliers en lien avec la DIRe.