Perception du risque épidémique dans la population générale de la région Rhône-Alpes, France, 2006

Publié le 4 Septembre 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction : Les enquêtes sur les craintes et les attitudes de la population face au risque épidémique sont peu fréquentes. Une enquête a été conduite dans la population générale de la Région Rhône-Alpes pour décrire la perception de ce risque en général mais aussi ciblé sur les épidémies actuelles. Méthodes : Un échantillon représentatif de 600 personnes a été interrogé par téléphone. Les données concernant les principales craintes, la connaissance des maladies infectieuses, les réactions dans l'éventualité d'une nouvelle épidémie, le niveau de confiance envers les différents acteurs, et le rôle du Conseil Régional Rhône-Alpes dans les questions de santé publique ont été recueillies. Résultats : Les épidémies n'étaient pas perçues comme une menace majeure. Le SRAS était la maladie la moins connue. Seul 20 % des personnes interrogées ont déclaré avoir changé de comportement au moment de l'épizootie de la grippe aviaire. La majorité des personnes suivrait les consignes et accepterait d'être mise en quarantaine si une épidémie se déclarait. Environ 90 % des individus ont déclaré que le Conseil Régional devrait être impliqué dans des questions de santé publique comme la grippe aviaire. Conclusion : Les résultats de ce travail pourront être le point de départ d'autres études de plus grande envergure dans d'autres régions et au niveau national afin d'avoir une vision plus large de la perception du risque épidémique dans la population française. Ils pourront également être utilisés par les décideurs comme par les professionnels de santé pour planifier des actions spécifiques. (R.A.)

Auteur : Saadatian Elahi M, Facy F, Del Signore C, Vanhems P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 34, p. 302-4