Dissémination délibérée d'agents biologiques : premières leçons pour l'Europe à la suite des événements survenus aux Etats-Unis

Publié le 1 Novembre 2001
Mis à jour le 11 septembre 2019

L'expérience vécue à l'automne 2001 d'envois de lettres contenant des spores de charbon a eu des conséquences considérables aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe. La menace d'attentats non revendiqués dirigés contre des civils est devenue une réalité. En Europe, bien que les "canulars" de mauvais goût se soient multipliés, aucun cas de charbon dû à une action malveillante n'est à déplorer, les seules lettres effectivement contaminées étant destinées à des ambassades américaines à l'étranger. Il reste néanmoins que l'Europe doit préparer des plans de lutte efficaces et réactifs en coordination avec la Commission européenne. (R.A.)

Auteur : Harling R, Twisselmann B, Asgari Jirhandeh N, Morgan D, Lightfoot N, Reacher M, Nicoll A
Eurosurveillance, 2001, vol. 6, n°. 11-12, p. 166-71