Surveillance de la santé mentale au travail. Le programme Samotrace. Volet en entreprises. Régions Centre, Pays de la Loire et Poitou-Charentes, 2006-2008

Publié le 1 Janvier 2016
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le programme Samotrace a pour objectif de décrire la prévalence des problèmes de santé mentale en milieu de travail et leurs expositions professionnelles associées. L'échantillon (6 056 personnes) a été constitué par tirage au sort de salariés surveillés par un réseau de médecins du travail dans les régions Centre, Pays de la Loire et Poitou-Charentes entre 2006 et 2008. L'environnement psychosocial au travail était décrit principalement par la tension au travail de Karasek, le déséquilibre efforts/récompenses de Siegrist, l'exposition aux violences physiques et psychiques. Trois indicateurs de santé mentale étaient explorés : la souffrance psychique (GHQ28), les problèmes d'alcool et la consommation de médicaments psychotropes. Les catégories d'employés et d'ouvriers étaient généralement les plus exposées aux facteurs professionnels psychosociaux. On trouvait peu de différences de prévalence de troubles de santé mentale selon la catégorie sociale mais celle-ci semblait plus élevée chez les femmes et dans les secteurs de la production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau, des activités financières et de l'administration publique. Des liens entre certaines expositions psychosociales et la souffrance psychique ainsi que la consommation de psychotropes étaient décrits ; aucun lien n'était observé avec les problèmes d'alcool. Ce travail montre que les risques professionnels psychosociaux diffèrent généralement selon l'indicateur considéré aussi bien pour les problèmes de santé mentale que pour les expositions psychosociales associées. Néanmoins certaines tendances globales peuvent être dégagées et orienter des études complémentaires.

Auteur : Cohidon C, Rabet G, Murcia M, Khireddine Medouni I, Imbernon E
Année de publication : 2016
Pages : 134 p.