Mise en place d'un système de surveillance de la santé mentale au travail : le programme Samotrace. Numéro thématique. Risques professionnels : quelle veille sanitaire ?

Publié le 21 Novembre 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - Le programme Samotrace a pour objectif d'estimer la fréquence des troubles de santé mentale selon l'emploi et des expositions professionnelles associées. Méthodes - Le programme comporte trois volets indépendants. Chacun d'entre eux est mis en place dans deux zones géographiques pilotes : région Centre (et voisines) et région Rhône-Alpes. Le volet de veille épidémiologique en entreprises permet d'obtenir des indicateurs de santé mentale selon la profession et le secteur d'activité, et des estimations des expositions à leurs facteurs de risque par des médecins du travail volontaires. Le volet de recueil monographique comporte une analyse qualitative détaillée de situations de souffrance mentale ou de décompensation psychopathologique au travail. Il est mené par des médecins du travail formés dans ce domaine. Le volet médico-administratif recense tous les cas de salariés mis en invalidité pour des problèmes de santé mentale et s'appuie sur la collaboration des médecins-conseils de l'Assurance Maladie. Résultats - Le recueil de données a débuté en région Centre en janvier 2006 et débutera en région Rhône-Alpes début 2007. Conclusion - Les données de cette phase pilote permettront un premier état des lieux des troubles de santé mentale selon l'emploi. A terme, un objectif d'extension nationale et de pérennisation est envisagé. (R.A.)

Auteur : Cohidon C, Lasfargues G, Arnaudo B, Bardot F, Albouy J, Huez D, Dubre JY, Thebaud F, Germanaud J, Goldberg M, Imbernon E
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 46-47, p. 368-70